Résumé : Cet hiver, les ménages français seront invités à consommer moins pour éviter le black-out électrique, via le signal ecowatt, entre 5 et 10 jours selon les hypothèses moyennes de RTE. Bonne nouvelle, le signal d’ecowatt sur la tension sur le réseau est bien inclus dans les heures bas-carbone d’adapt !

RTE, gestionnaire du réseau de transport d’électricité, a présenté les 3 scénarios de risques de coupures pour cet hiver

Le système électrique de la France continentale est fortement sous tension depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie et à cause de la faible production nucléaire actuelle.

En France continentale, l’acteur qui gère l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité est RTE (Réseau de Transport d’Electricité). De façon récurrente, cette entreprise publique publie des analyses sur les enjeux à moyen et long terme de gestion du système électrique.

Lors de la présentation des Perspectives du système électrique pour l’hiver 2022 - 2023, RTE a présenté les trois scénarios pour cet hiver. Ces scénarios dépendent d’un ensemble d’hypothèses sur la production d’électricité (ex. disponibilité nucléaire), sur la consommation (ex. Mesures de sobriété et de consommation au bon moment) et sur les mécanismes d’équilibrage du système électrique (ex. importations d’électricité depuis les réseaux électriques des pays voisins “inter-connectés”).

L'enjeu clé est de pouvoir réduire la consommation d'électricité lorsque la production d'électricité sera insuffisante, lors d'une vague de froid par exemple.

Le gestionnaire du réseau électrique peut utiliser 4 moyens de sauvegarde pour réduire la consommation

Cet hiver, RTE compte bien utiliser les 4 moyens suivants pour baisser la consommation lors des “pointes” de consommation.

  1. Le recours au signal Ecowatt pour inciter les citoyens à la “solidarité” (voir chapitre ci-dessous)
  2. La coupure d’électricité à des industriels fortement consommateurs d’électricité, qui sont rémunérés pour cette coupure d’électricité (“l’interruptibilité des électro-intensifs”)
  3. La baisse de tension de 5% sur le réseau de distribution d’électricité (les “petits” consommateurs)
  4. En dernier recours, le délestage, qui correspond à des coupures d’électricité organisées, dans le réseau de distribution

RTE a également mis à jour son programme ecowatt, qui sera promu plus largement cet hiver

L’objectif d’EcoWatt est donc d’indiquer aux consommateurs lorsqu’il faut moins consommer d’électricité pour éviter les coupures de courant. Selon RTE, le signal EcoWatt est “l’indicateur de la situation du système électrique français”. Un signal rouge signifie que “des coupures sont inévitables si nous ne baissons pas notre consommation”. 

Ce programme est développé par RTE depuis la première expérience en Bretagne en 2008. Il a depuis été décliné à d’autres régions (PACA) et a connu des évolutions sur la forme. A l’heure actuelle, près de 100 000 citoyens participent au programme selon RTE.

 Cette année, le signal a été modifié :

  • Les prévisions sont annoncées plus tôt : jusqu’à 3 ou 4 jours avant
  • Le signal est désormais disponible à l’échelle horaire
  • Les signaux régionaux sont abandonnés, au profit d’un seul signal national 
  • Le signal est disponible sous forme d’API, pour qu'il soit repris par d'autres acteurs, comme adapt

RTE compte également diffuser le signal plus largement cet hiver, en incitant toujours les fournisseurs et les principaux médias à le relayer, et en engageant aussi des entreprises et en sollicitant directement les services météo de certains médias.

Selon les hypothèses moyennes pour cet hiver, les Français pourraient être sollicités par le signal rouge d’EcoWatt entre 5 et 10 jours, et jusqu’à une trentaine de jours pour le pire scénario. 

Objectif d’Ecowatt : faire baisser les pointes de consommation lorsque la situation est extrême

Le 4 avril dernier, RTE a envoyé un signal ecowatt orange, et aurait mesuré une baisse de la consommation de 800 MW, ce qui est significatif. Néanmoins, RTE appelle à rester prudent sur la mesure de cet impact. Afin de mieux évaluer l’impact d’EcoWatt sur la réduction de la consommation, RTE a lancé un chantier avec ENEDIS.

Cet hiver, RTE espère que les actions de sobriété et du signal “Ecowatt rouge” réduisent la consommation d’électricité lors de la “pointe hivernale” de l’ordre de près de 10 GW (ce qui est très significatif).

Et le climat dans tout ça ?

La mission première de RTE est d’assurer l’équilibre en temps réel du réseau électrique de la France continentale. Le travail de fond d'ecowatt de sensibilisation des consommateurs particuliers à la sobriété énergétique et à la baisse de la consommation d’électricité pendant quelques jours par an, va dans le bon sens !

Pour aller plus loin, pour réduire la consommation d’énergies fossiles, comme le gaz naturel, et pour réduire les émissions de CO2 de notre consommation d’électricité, il faut consommer l’électricité lorsqu’elle est la moins polluante, et ce 365 jours par an.

C’est le sens de l’appel de la présidente de la Commission Européenne, Ursula Von der Leyen : réduire les pointes de consommation et consommer lorsque l’électricité est davantage issue d’électricité renouvelable pour économiser du gaz naturel. En effet, d’une heure à l’autre, l’intensité carbone de l’électricité peut fortement varier, y compris en France continentale.

Les prévisions de consommation en France continentale, mises à disposition par RTE, sont bien incluses dans les heures bas-carbone d’adapt depuis le lancement de notre prototype en 2020. Le signal spécifique "ecowatt rouge" sera communiqué aux adapters résidant en France continentale. Nous intégrons en complément les prévisions de production d’électricité bas-carbone pour estimer au mieux les prévisions d’intensité carbone de l’électricité.

Pour recevoir des conseils de sobriété énergétique personnalisés, pour éviter les coupures de courant et pour réduire la pollution de l’électricité au quotidien, que ce soit en France continentale ou dans les autres régions du monde dans lesquelles nous sommes présents, rdv sur notre web app ou notre app Android.