Pourquoi il y a des coupures de courant ?

Une coupure de courant correspond à l'interruption de l'alimentation en électricité. Plusieurs causes peuvent expliquer cette interruption de courant, qui peut avoir lieu à plusieures échelles : au niveau du foyer (un seul compteur électrique), d'un quartier ou d'un village, ou d'un pays entier.

Cet article se concentre sur les coupures de courant qui ont lieu lorsque la demande en électricité, la consommation, est supérieure à la production d'électricité (incluant les importations), ce qui provoque un déséquilibre dans le réseau électrique. Suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie et la pénurie de gaz naturel, c'est la principale menace cet hiver pour le réseau électrique en Europe (voir notre article qui explique pourquoi une pénurie de gaz peut provoquer des coupures de courant).

Le système électrique européen est interdépendant

Les réseaux électriques des pays européens sont tous inter-connectés entre eux par des lignes à haute-tension, qui permettent d'importer ou d'exporter de l'électricité entre les pays. Pour faciliter les échanges et la stabilité du système électrique, les réseaux électriques ont tous la même fréquence : 50 Hertz.

En 2022, ce réseau électrique s'est étendu à l'Ukraine, et des programmes de développement au Proche Orient sont prévus.

La conséquence de cette inter-connection des réseaux électriques est que les pays échangent beaucoup d'électricité lorsqu'ils en ont besoin. Par exemple, la France a longtemps été exportatrice nette d'électricité vers ses voisins. Avec les contraintes actuelles sur les disponibilités des centrales nucléaires françaises mais surtout le risque de pénurie de gaz naturel pour faire tourner les centrales à gaz, certains pays pourront moins exporter d'électricité cet hiver...

Les plans de délestage tournants cet hiver en Europe

Face à la menace de coupure de courant, certaines sociétés qui gèrent le système électrique (les gestionnaires du réseau électrique, comme Elia en Belgique, RTE en France et Swissgrid en Suisse) ont mis en place des programmes de délestages tournants. Plutôt que d'avoir une coupure d'électricité subie, des coupures d'électricités préventives auront successivement lieu dans différentes zones du territoire.

  • La Belgique a déjà un programme de délestage, avec le pays réparti en 8 zones. Elia a mis en place le programme électricité en équilibre, pour alerter les citoyens d'un risque de coupure, avec des applications Elia 4cast, depuis 2018 (à ce moment, la production nucléaire belge était contrainte).
  • La France prévoit d'organiser des délestages tournants, d'une durée de deux heures. Les modalités de ce plan sont en cours de rédaction entre RTE et ENEDIS (principal gestionnaire du réseau de distribution en France continentale). RTE a mis en place depuis 2008 l'outil ecowatt qui permet d'avertir sur le niveau de consommation (voir notre article sur le sujet).
  • Les autorités suisses ont annoncé qu'il y aurait une coupure de courant durant quatre heures sur l'ensemble du pays en cas de sur-consommation, y compris pour les ménages, et ce potentiellement toutes les huit heures. Les modalités précises de ce programme et sa déclinaison au niveau de chaque gestionnaire de réseau sont pour l'instant inconnues.

Le risque d'une coupure de courant de quelques heures est limité

En général, normalement, les usines seront les premières à s’éteindre (avec des programmes d'effacement rémunérés notamment). Pour ce qui concerne les services publics, certains comme les hôpitaux disposent de programmes spécifiques de secours (générateurs diesel).

Le principal risque peut être pour les personnes hospitalisées à domicile qui peuvent heureusement être prévenues en amont. Ces personnes disposent normalement de quoi faire face à une coupure de courant de courte durée et sont encadrées par les autorités sanitaires locales.

En France, il faut remplir ce CERFA pour les Patients à Haut Risque Vital (HRV). Il s'agit de toute personne placée sous respirateur et ayant une autonomie respiratoire égale ou inférieure à quatre heures par jour, c’est-à-dire un malade sous appareillage au moins 20 heures par jour. Les personnes sous dialyse peuvent également être concernées.

Pour les autres ménages, rien d'inquiétant, plus d’électricité pendant quelques heures peut signifier :

  • Plus de lumière
  • Plus de chauffage (si électrique)
  • Plus de froid dans le frigo / congélo
  • Plus de système de sécurité (ex. portes automatiques)
  • Plus d'eau potable (si vous avez besoin d'une pompe)
  • Potentiellement : risque de coupure des antennes de réseau téléphonique

Comment s'y préparer ?

Pour se préparer à faire face à une coupure de courant entre 2 et 4 heures, il faut faire 5 choses :

1. D'abord, faire attention à soi et aux autres :

  • Si vous êtes concernés par une hospitalisation à domicile, voir plus haut
  • Ne pas prendre l'ascensceur
  • Demander à vos voisins ou proches les plus fragiles (ex. personnes âgées ou seules) s'ils auront besoin d’aide ?

2. Ne pas oublier l’eau potable si besoin, et de la nourriture comestible sans électricité (ne pas oublier l’ouvre boîte !)

  • Avoir de l'eau en bouteille si un membre de votre foyer en a besoin (ex. nourrisson), normalement les pompes de distribution d'eau potable ne seront pas impactées
  • Éviter d’ouvrir / fermer le frigo / congélo (refroidit la cuisine et réchauffe la nourriture...)

3. Se préparer à avoir froid (les coupures d'électricité tournantes ont de grandes chances d'avoir lieu pendant des vagues de froid) : 

  • Mettre un pull / sous-pull supplémentaire (si votre logement est mal isolé, vous pourriez avoir besoin d'une couverture en plus)
  • ATTENTION à l’utilisation de réchauds / feux en intérieur hors cheminée: très mauvaise idée (risque d'intoxication)

4. Se préparer à avoir de la lumière (les coupures d'électricité tournantes peuvent avoir lieu pendant la nuit, plus longue en hiver)

  • Lampe torche
  • Bougies et briquet / allumettes

5. Surtout, ne pas paniquer et communiquer !

  • Les autorités compétentes ont tout préparé, pas de panique :)
  • Garder son téléphone portable avec de la batterie
  • Avoir une radio à piles ? (dans l'hypothèse où le réseau téléphonique est inefficace)

Bonne nouvelle : on peut collectivement éviter les coupures de courant

Notre capacité commune, en Europe, à pouvoir économiser du gaz naturel, sera clé pour cet hiver et les prochains. Pour éviter les coupures de courant, il y a deux choses principales à faire :

1. Réduire la consommation d'énergie globale, que ce soit de l'électricité ou de la chaleur (gaz naturel ou réseau de chaleur urbain).

  • Réduire la consommation d’électricité pour économiser du gaz naturel (bon pour le climat et la facture !!!)
  • Réduire la consommation de bois, gaz naturel ou de chaleur (réseau urbain) pour l’économiser des combustibles (qui peuvent servir à produire de l’électricité)

2. Utiliser la météo de l'électricité au quotidien pour programmer votre consommation d'électricité lorsqu'elle utilise le moins d'énergie fossile

  • Décaler la consommation lorsque l'électricité est moins polluante pour économiser du gaz naturel
  • Décaler la consommation lorsqu'on importe trop de chez nos voisins, pour rendre le système électrique plus résilient

Pour recevoir des conseils personnalisés pour réduire la consommation et consommer lorsque l'électricité est moins polluante, en Belgique, en France ou en Suisse, télécharger notre application :

En bonus, les alertes de coupures de courant d'Elia et de RTE (écowatt) seront bien inclues dans nos prévisions ! (lien article écowatt)

Image de couverture : Paul Torres, Unsplash